Covid-19 : la France est-elle en guerre ?

La France est-elle en guerre ? Lithographie Guerre civile d’Édouard Manet

Anne, ma sœur Anne, la France est-elle en guerre ?
« Je ne vois rien que le soleil qui poudroie et l’herbe qui verdoie. »
Contes de ma Mère l’Oye, Barbe-Bleue de Charles Perrault.

Oui à entendre nos gouvernants et les médias qui usent et abusent du langage guerrier.
ui par la mise en place d’un conseil de défense à l’initiative du Président.
Non, Non et NON, car aucun envahisseur, aucune armée ennemie à l’horizon sur le sol. Non la Patrie n’est pas en danger !

Alors, pourquoi s’échine-t-on à vouloir nous mettre dans l’état d’esprit d’un peuple sous le joug d’un envahisseur ? Je vais tenter ici de démêler les fils et trouver des explications cohérentes sans tomber dans le « complotisme »… quoique…

La France est-elle en guerre ? la thèse

Par le langage

 « Nous sommes en guerre ». Ces mots ont été prononcés, à sept reprises, par Emmanuel Macron dans son discours du lundi 16 mars 2020. Je vous invite à lire l’article de Reporterre sur ce sujet. Cela a continué tout le long du premier confinement et perdure pour le second, sans oublier l’évocation de la seconde vague (Vague (d’assaut), pendant la Première Guerre mondiale, unités de premier échelon dans une attaque ; formation serrée d’avions de bombardement ou de transport, échelon de bateaux de débarquement ou d’assaut.) Larousse

Couvre-feu

Le « couvre-feu » décrété par le président de la République à compter du 17 octobre 2020 0h00 pour 1/3 des Français rappelle aux Anciens la Seconde Guerre mondiale et la terreur qu’il engendrait.

Est-ce l’effet voulu ?

Depuis, nous sommes reconfinés, privés de nos libertés individuelles fondamentales, contrôlés, tracés, testés…, la démocratie est séquestrée pour cause « de gestion de crise », comme en temps de guerre. Tout cela au nom de cette fameuse « seconde vague ».

Pourquoi ce langage guerrier qui nous ramène aux heures les plus sombres de la décolonisation : dernières guerres menées par la France sur son sol (considéré comme tel à l’époque) et perdues ?

Par la gouvernance

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernement_de_la_D%C3%A9fense_nationale
Gouvernement de défense nationale de la IIIe république

C’est quoi ce Conseil de défense que le président réunit régulièrement et qui décide de tout, dans le plus grand secret ?

Le Conseil de défense et de sécurité nationale a été créé par le décret du 24 décembre 2009, sous la présidence de M. Sarkosy.

Art.R. * 1122-1.

« Le conseil de défense et de sécurité nationale définit les orientations en matière de programmation militaire, de dissuasion, de conduite des opérations extérieures, de planification des réponses aux crises majeures, de renseignement, de sécurité économique et énergétique, de programmation de sécurité intérieure concourant à la sécurité nationale et de lutte contre le terrorisme. Il en fixe les priorités. »

« Institution clé en matière de sécurité, le conseil doit aussi coordonner et développer la lutte contre la délinquance. Le conseil possède également compétence pour évaluer l’efficacité des mesures mises en œuvre dans le cadre de la Sécurité intérieure et il doit, de la même manière, garantir l’adéquation des moyens affectés aux enjeux contemporains entendus sous le vocable de Sécurité intérieure » Source Wikipédia

Je vous invite à lire sa composition, essentiellement des militaires. Elle est éclairante. C’est bien connu, les militaires sont des experts sanitaires !
Bref, il n’a en réalité aucune compétence en matière sanitaire.Mais il dispose d’une compétence certaine en matière de sécurité intérieure donc de service d’ordre !
De plus toutes les décisions sont couvertes par le « secret défense ».

Secret défense, vous avez dit « secret défense » ?

Top secret

Le ministère des Armées le définit ainsi : « La protection du secret de la Défense nationale a pour objectif d’assurer la sauvegarde des intérêts fondamentaux de la Nation dans les domaines de la Défense, de la sécurité intérieure et de la protection des activités financières, économiques ou industrielles, de la protection du patrimoine scientifique et culturel de la France. »

« […] Le délit de compromission n’est pas seulement le fait de rendre public un tel secret. Avoir en sa possession ou simplement prendre connaissance d’un secret protégé au titre de la défense nationale est déjà passible de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende (article 413-11, 1° du Code pénal). Toute destruction ou reproduction d’un tel secret caractérise également le délit de compromission. 

Les personnes habilitées au secret de défense nationale commettent également le délit de compromission lorsqu’elles le portent à la connaissance du public, mais également si, par négligence, elles en permettent l’accès. »

Opacité quand tu nous tiens…

Les Français ne sont pas près de savoir comment et pourquoi ont été prises réellement les décisions de reconfinement, par exemple.

Le gouvernement entérine ces décisions.

Le parlement et le sénat sont totalement muselés comme on l’a vue lors du vote sur l’état d’urgence. Il ne peut pas y avoir d’autres voies que celle décidée par le Président. Lui seul sait ! M. Macron saurait-il tout sur tout ? Sinon M Véran pique une grosse colère.

La France est-elle en guerre : l’anti-thèse

Non, Non et Non, mille fois Non, la France n’est pas en guerre

Covid-19

Le virus n’est pas un ennemi qui envahit le territoire français, le virus est si j’ose dire universel et se moque totalement des frontières et des pays sur lesquels il évolue. Son seul objectif (pour peu qu’un virus en ait un) c’est de se reproduire pour survivre et nous sommes ses hôtes, bien involontairement.

Tout comme nous sommes les hôtes involontaires des virus provoquant des cancers, tout comme nous sommes les hôtes involontaires de bactéries, autres virus, microbes innombrables que nous côtoyons régulièrement et qui nous permettent souvent de maintenir nos défenses immunitaires actives, quand ils ne nous tuent pas.

 Il est donc impossible de déclarer la guerre au Covdi-19 ou à un autre virus, qu’on se le dise !

Alors pourquoi ?

Gain de temps et dilution des responsabilités ?

Le Mensonge, le Vice et l'Ignorance repoussés par la République, Monument aux Girondins, place des Quinconces, Bordeaux, Gironde, Aquitaine, France

L’avantage du « secret défense » est évident ! On ne saura la vérité sur les décisions que lorsqu’il sera levé, ce qui est peu probable, car la procédure ne respecte pas la séparation des pouvoirs : celui qui classifie – le pouvoir politique – est aussi celui qui choisit ou non de déclassifier.

Bref, le gouvernement se protège de toute accusation d’incompétence et gagne du temps. 30 ans avant que les documents puissent être rendus publics.
Parlera-t-on encore de la crise de la Covdi-19 ?
D’ici là, beaucoup d’autres événements seront arrivés, sûrement plus graves, liés au réchauffement climatique, par exemple.

Un précédent d’État

Souvenez-vous, lors de la précédente pandémie mondiale… Mais si le SIDA. Oui ! A l’époque, en 1984 pas de confinement, pas de chiffres au quotidien du nombre de morts et du nombre de contaminés –  tout de même 25 millions de morts dans le monde depuis – nous avions déjà entendu au sujet du sang contaminé :  « Je me sens profondément responsable ; pour autant, je ne me sens pas coupable, parce que vraiment, à l’époque, on a pris des décisions dans un certain contexte, qui étaient pour nous des décisions qui nous paraissaient justes. » (déclaration du 4 novembre 1991, de Georgina Dufoix, ex-ministre des Affaires sociales, sur TF1).

Installer un climat de peur ?

La peur

Ils s’y emploient tous : ministres, porte-parole, médias, Président. À vous seriner le nombre de morts quotidiens et le nombre de tests positifs quotidiens. Vous n’avez pas peur ? Tremblez, Français, vous allez tous mourir ! Et si vous n’en mourez pas, vous aurez des séquelles…

Bref pas d’autres choix, comme dit le Président le 28/10/2020 : « Nous sommes tous, en Europe, surpris par l’évolution du virus. Certains pays, comme l’Espagne, l’Irlande, les Pays-Bas, ont pris plus tôt des mesures plus dures que les nôtres. Pourtant, tous, nous en sommes au même point : débordés par une deuxième vague qui, nous le savons désormais, sera, sans doute, plus dure et plus meurtrière que la première. » Vous remarquerez j’en suis sûre, le “nous le savons” et le “sans doute“; comme certitude de l’information, il y a mieux, mais c’est toujours “en même temps” !

Juste avant, il nous avait accusés : « […] Nous aurions collectivement sans doute dû davantage respecter les gestes barrière en particulier au sein de la famille ou avec les amis qui sont les lieux où nous nous sommes le plus contaminés. […] »
Traduction : Nous les Français sommes responsables et coupables de cette « seconde vague » qu’il vous brandit tel Zeus lançant le tonnerre.

Si en entendant le discours du président et des ministres la première semaine de novembre 2020, vous ne courez pas vous réfugier avec un masque sous votre lit en vous barricadant dans votre chambre jusqu’au printemps, c’est que vous n’êtes pas sensé !

« Il faut que les peuples aient peur. À la minute où ils cessent d’avoir peur, ils n’ont qu’une idée, c’est de faire peur à leur tour. » Jean Anouilh – Becket, p.37

Métro – boulot – dodo !

Métro - boulot - dodo

« Par rapport à mars-avril, nous avons progressé. C’est pourquoi certaines règles vont évoluer […] L’économie ne doit ni s’arrêter ni s’effondrer ! » Les enfants à l’école et les parents au travail, et tout le reste est interdit. Au travail, dans les transports en commun pour y aller ; on ne risque rien. Mais en s’amusant, si ! Il faut oser le dire, vous ne trouvez pas ?

Et comme vous avez peur, et que vous avez besoin de votre paye pour vous loger, vous vêtir et manger, vous serrez les dents, faites profil bas et allez bosser.

Faire de l’autre et de vous-même un danger potentiel ?

Masque chirurgical

L’autre, que l’on ne voit pas bien et que l’on ne reconnaît pas, avec son masque, il a peut-être le virus ? Il faut éviter tout contact.

Et vous, vous êtes peut-être un porteur sain et vous allez tuer des personnes. Vous n’avez pas honte de vouloir vous promener ? De vouloir embrasser vos proches ? Il faut oser dire aux grands-parents de ne pas câliner leurs petits enfants ! Les ministres l’ont fait !
Depuis quand un gouvernement démocratique peut-il s’immiscer dans la vie privée des gens ? Depuis quand transforme-t-on un malade en un criminel potentiel ?

Annihiler toute capacité de réflexion ?

Police contre manifestants

Quand vous limitez les déplacements, quand vous supprimez tous les liens sociaux et familiaux, quand vous interdisez les possibilités de se réunir et de manifester, quand vous supprimez ainsi toute solidarité spontanée entre les groupes sociaux, vous annihiliez toute capacité à la réflexion et à l’innovation qui naît d’échanges et de contacts humains.

Et quand le quotidien devient difficile aussi bien économiquement que psychologiquement, que reste-t-il à ces Français abandonnés ?

Faire passer des mesures incompréhensibles pour le commun des mortels

Aucune logique dans les décisions. Juste un exemple : le Président indique dans son discours que c’est au sein des familles que l’on se contamine le plus et il nous confine au sein de nos familles. Il y a un bug dans le raisonnement, non ?

Nos principes démocratiques abandonnés au non de la « guerre au Covid » ?

Les pays occidentaux sont toujours prêts à montrer du doigt ceux qui s’écartent des critères démocratiques. Mais qu’ont fait nos gouvernements pour lutter contre le virus ? Ils ont pris exemple sur la Chine, gouvernement totalitaire par excellence, jetant à l’eau tous nos beaux principes de liberté et d’égalité. Cela implique que nos valeurs n’en sont pas pour nos dirigeants, qui à la moindre tempête les abandonnent au profil de l’arbitraire. D’ailleurs, le passage de la loi “sécurité globale” en pleine période de confinement en est une bonne illustration.

Adieu démocratie, nous t’aimions bien, mais pas assez, il faut croire…

César

Sous prétexte d’état d’urgence sanitaire, le Président et le gouvernement voudraient gouverner seuls, sans débattre devant l’Assemblée nationale et le Sénat des décisions qu’ils prennent et par la force. La démocratie est considérée comme une perte de temps.
Pourtant, la force d’une démocratie réside dans ces débats contradictoires,
car nul n’a la science infuse et quand une crise apparaît prendre des avis, écouter les uns et les autres n’est pas une perte de temps, mais porteur de bonnes idées.

C’est pour cela que l’Homme a inventé la démocratie. Mais non, seuls nos gouvernants savent, les autres sont des imbéciles. Circulez, y a rien à voir.
Mais attention, c’est à double tranchant, car à décider seul, on est seul responsable. D’où le « secret défense » sensé les protéger.

Conclusion

Pourquoi l’usage du « secret défense » sur des décisions qui concernent une politique sanitaire et l’impact sur la vie quotidienne des Français ?

Un Président dans une démocratie et une république peut-il décider avec un comité de militaires d’une problématique sanitaire, et de la vie familiale, sociale, culturelle, économique quotidienne des Français ? Si, en temps « normal » un autre pays d’Europe agissait ainsi, notre Président serait le premier à le montrer du doigt en criant à la dictature. Lui, si grand donneur de leçon !

À chacun de nous d’apporter ses réponses. Mais si cela vous choque, réagissez ! Écrivez à votre député ! Faites-le savoir ! Portez plainte ! Il nous faut trouver des solutions pour que nos voix soient entendues et que les choses bougent ! Et vite !

Pour en savoir plus

  • Pour ceux qui ne connaissent pas  Ouvrez les guillemets  d’USUL, je vous invite à cliquer sur le lien de leur vidéo du 9 novembre
  • Reportage sur Arte : Il est éclairant sur le choix de la Suède, pays démocratique qui a su conserver ses valeurs dans la gestion du Covdi-19. Écoutez les témoignages des enfants qui se sentent responsables de pouvoir porter la mort à leurs grands-parents. Cela fait peur, quelle société leur prépare-t-on ? Ce sera le sujet de mon prochain article
  • Sur lemédia : On sort les dossiers :

Posts created 35

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut